Le mardi

Mardi, blackout total, après deux heures d’informatique, Guillaume s’avoue vaincu, Senelec l’emporte avec une coupure d’électricité rendant le travail sur les ordinateurs impossibles. Qu’importe, il s’arme de son pinceau et vient rejoindre les cinq leo déjà en action sur les volets rouillés.

Depuis le début de notre séjour, une grande partie de la population était absente car ils étaient au pèlerinage du Gamou. Nous avons donc pu enfin rencontrer les élèves, qui sans nous approcher de trop près n’ont eu de cesse de nous observer peindre leurs fenêtres.

En fin de matinée, nous avons eu l’occasion de nous présenter en allant dans chaque classe. Nous avons commencé par une classe de troisième dont le professeur a eu l’idée de nous renommer avec des noms typiquement sénégalais. A présent, Géraldine s’appelle « Khémés», Anielle « Gnilane bakhoum » et Sébastien  junior  « Samba n’daw »…

Nous avons fini avec une classe de 6eme de 120 élèves dans une classe pouvant en accueillir qu’une trentaine normalement…Les enfants étaient silencieux et attentifs, montrant un respect à leur professeur étonnant.

Retour au bercail en taxi brousse où nous avons pu partager nos impressions  sur cette journée et commencer à mettre en forme nos présentations  pour vendredi.

Bref, une journée Sénégalaise…

Catégories : Articles

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.