Dernier jour

Le réveil est évidemment difficile pour toute l’équipe car c’est notre dernier jour sur place.

La mission est terminée, la semaine est passée très vite et la tristesse de devoir partir se mélange avec un sentiment de fierté et d’accomplissement.

 

Nous décidons de partir nous promener dans toubab dialaw, pour aller à la rencontre de ceux qui nous ont accompagnés sur le chemin de l’école pendant la semaine : les enfants.

Prévoyants, nous avions emmené quelques jouets et acheter des bonbons pour leur distribuer.

 

A peine la distribution commencée que comme par magie, nous nous sommes retrouvés encerclés par les enfants.

 

Nous pouvons voir sur leur visage la joie que nous leur apportons, un moment riche en émotions…

 

 

Nous finissons notre petit tour du village, en allant de temps à autre à la rencontre des habitants et de leurs enfants.

Il est difficile de partir mais nous devons rentrer afin de finir nos bagages pour le retour en France.

Au revoir les enfants, et à bientôt peut être…

 

 

Pas de tapas cette fois-ci pendant cette escale de nuit à Madrid, juste un peu de marbre pour nous servir de matelas (aïe !), nous rentrons chez nous épuisés, mais heureux.

 

Publicités
Catégories : Articles

Samedi

L’avant dernier de notre aventure a été riche en émotions.
Le matin, nous sommes partis au collège, afin de finaliser les derniers préparatifs de la salle de classe : le ménage, la finition des tables, l’agencement des PC, leur installation et enfin coordonner les dernières petites choses.
Anielle en a profiter pour s’entrainer à porter des livres « à la Sénégalaise »

C’est aussi le moment où les dernières retouches de peinture ont été faites. Le peintre en a profité pour peindre aussi le bout du cable réseau qui avait été mis en place pour la salle. Après une séance d’arrachage de cheveux, Guillaume a repris les choses en mains pour trouver une solution alternative en attendant que le prof de math, et prof d’informatique à ses heures perdues résolve de manière définitive ce problème.
L’après-midi, ce fut l’inauguration de la salle à laquelle participèrent des élèves, des profs, les responsables du lycée, les 4 clubs Léo de Dakar et une représentante du Lions Club de Dakar, ainsi que les représentants des autorités locales!Apres une série de discours, Guillaume a été le porte parole des Léo, en faisant une très belle explication de la citation de Melvin Jones et de l’engagement Léo.

La fin de la cérémonie a été l’occasion pour les élèves de découvrir la salle et de tester dès son ouverture, les ordinateurs mis en place.

Pendant ce temps, nous en avons profité pour faire quelques photos souvenirs avec les élèves et discuter avec les professeurs!

Catégories : Articles

Vendredi…

Réveil assez matinal pour avoir le temps de tout finir avant l’inauguration de la salle le lendemain.
Nous souhaitions comme il y a deux ans servir un petit déjeuner aux élèves. Anielle et Monique sont donc parties acheter des provisions au plus grand « magasin » du village: du pain, de la pâte à tartiner, des gâteaux, des boissons et du lait en poudre…de quoi nourrir un régiment. Enfin, si le boulanger avait bien pris en compte la commande de la veille ! Après une course effrénée, elle sont finalement parvenues a trouver du pain.
Arrivés au collège, tout le monde s’y met, atelier tartines avec les moyens du bord…
Il était prévu initialement de servir un petit déjeuner qu’aux classes de 6ème mais nous avions prévu large et nous avons pu servir près de 400 élèves qui étaient ravis.
Ils n’hésitaient pas à nous appeler par nos prénoms Sénégalais et à offrir à Anielle et Géraldine des bracelets en perles souvenirs. En attendant, Guillaume en a profité pour faire une présentation sur les Technologies de l’Information et de la Communication a une classe de terminale.
Une fois ce moment de partage terminé et de maint remerciements, retour aux travaux : Guillaume à l’informatique, Yann en chef des travaux et le reste de l’équipe à la peinture.
En fin de journée, les travaux sont bientôt finis, nous laissons les finitions pour le samedi matin et profitons d’un petit moment de détente. Nous nous dirigeons tous (tous? non, un irréductible Yann résiste encore et toujours et reste pour superviser les travaux) vers la plage pour boire un verre. Une fois sur place, nous en avons profité pour acheter de petits souvenir aux Banabanas, des vendeuses de bijoux et de foulards.
Retour a la maison, nous sommes tous éreintés et allons tous nous coucher afin de nous préparer à l’inauguration le lendemain.
Catégories : Articles

jeudi

Aujourd’hui, des petits groupes ont été faits afin d’avancer plus rapidement.

Guillaume est parti aux aurores à Rufisque pour aller chercher un cable ethernet pendant que grand Sébastien le remplacait à l’informatique, Yann a continué à superviser les travaux, petit Sébastien peignait les portails  et Anielle et Géraldine discutaient avec les étudiantes de sujets divers comme les cosmétiques de manière général et plus particulièrement des dangers de la dépigmentation puis d’autres sujets comme des mariages forcés/grossesses indésirées.

Ce fut, à leur dire, un grand moment d’échange à l’issue duquel elles sont ressorties ravies, et avec des petits cadeaux de la part des élèves. Les échanges ont même continué après leur présentation.

A 13 heures, Géraldine et grand Sébastien sont partis vers Dakar pour rencontrer les Léo de là-bas, et faire les dernières emplettes informatiques (1 PC, 4 écrans) et acheter les livres demandés par les professeurs (Le Père Goriot, Les Fleurs du Mal, etc.). Ce fut une virée pleine de rebondissements, ils ont du faire de multiples aller retour pour arriver à réunir tout le matériel et sont finalement rentrés vers 21h30.

Pendant ce temps, le chantier poursuivaient sont cours : le carrelage de la salle a été commencé, les derniers volets ont été peints et les planches qui serviront à faire les tables supportant les ordinateurs xylophènées.

Pour la petite histoire, les ouvriers  continuent de carreler la salle à plus de 20heures, à l’aide d’un montage électrique à la sénégalaise…

 

 

Catégories : Articles

Mercredi

Réveil à 7hr, les garçons (Guillaume, Grand sebastien , Petit sebastien , yann et pierre) ont rendez-vous avec Ibrahima , le gardien de la maison pour une séance d’entrainement de commando marins, les filles sont bien évidemment sur le pied de guerre munies de nos appareils photo pour immortaliser ce moment de sport.

Apres une bonne heure de sport, le petit dej pris, on se met en route pour le collège. Comme chaque jour l’atelier peinture reprend, tandis que guillaume continu à réparer les ordinateurs.

A peine 11hr et le soleil nous brule déjà la peau, nous continuons de peindre mais avec beaucoup de difficulté. Manque de chance une coupure d’électricité vient interrompe le travail de guillaume au niveau de l’informatique.

Nous décidons d’arrêter les travaux pour rentrer se reposer et se mettre au frais le temps que la chaleur se dissipe.

16hr nous reprenons le chemin du collège, le temps nous est compté  et il nous reste encore pas mal de travaux à terminer. Guillaume continu ses travaux informatique, yann, grand sebastien , petit sebastien , anielle et geraldine ,s’activent pour rattraper le retard pris sur les travaux.

Les heures passent et les travaux avancent à grand pas.  Il est 19hr et nous attaquons la porte d’entrée du collège, il fait donc nuit et c’est a la lampe torche du portable de petit sebastien qu’on terminera de peindre la porte d’entrée.

Les peintures des fenêtres et portes sont bientôt finies, l’atelier informatique avance aussi, nous rentrons a la maison épuiser mais plus serin.

La deadline est bientôt  la, alors demain ca va encore être la course. Pour l’heure c’est douche, repas et dodo pour tout le monde.

Catégories : Articles

Le mardi

Mardi, blackout total, après deux heures d’informatique, Guillaume s’avoue vaincu, Senelec l’emporte avec une coupure d’électricité rendant le travail sur les ordinateurs impossibles. Qu’importe, il s’arme de son pinceau et vient rejoindre les cinq leo déjà en action sur les volets rouillés.

Depuis le début de notre séjour, une grande partie de la population était absente car ils étaient au pèlerinage du Gamou. Nous avons donc pu enfin rencontrer les élèves, qui sans nous approcher de trop près n’ont eu de cesse de nous observer peindre leurs fenêtres.

En fin de matinée, nous avons eu l’occasion de nous présenter en allant dans chaque classe. Nous avons commencé par une classe de troisième dont le professeur a eu l’idée de nous renommer avec des noms typiquement sénégalais. A présent, Géraldine s’appelle « Khémés», Anielle « Gnilane bakhoum » et Sébastien  junior  « Samba n’daw »…

Nous avons fini avec une classe de 6eme de 120 élèves dans une classe pouvant en accueillir qu’une trentaine normalement…Les enfants étaient silencieux et attentifs, montrant un respect à leur professeur étonnant.

Retour au bercail en taxi brousse où nous avons pu partager nos impressions  sur cette journée et commencer à mettre en forme nos présentations  pour vendredi.

Bref, une journée Sénégalaise…

Catégories : Articles

Troisième jour

Lundi, les choses s’accélèrent.

Nous sommes partis de bonne heure vers le collège, et avons traversé une nuée de petits enfants ravis de voir des toubabs.

Après avoir fait un bout de chemin avec eux, nous les avons laissés retourner à leurs jeux pendant que nous retournions vers le collège.

Là, plusieurs groupes se sont créés.

Guillaume et Grand Sébastien (Slack) se sont chargés de la rénovation du parc informatique.

Pendant ce temps, Anielle et Géraldine ont continué l’atelier peinture. 3 fenêtres et 2 portes supplémentaires sont maintenant terminées.

Quant à Yann et Petit Sébastien (Rosso), ils sont partis à Rufisk, à 50 km du collège (2 heures de taxi brousse) pour faire les achats et la négociation de matériel pour l’aménagement de la nouvelle salle de classe. Sur la liste de courses, 52m² de carrelage, des planches de bois (rouge, pour les connaisseurs) pour les tables, du xylophène, de la peinture, du ciment blanc, et tout le matériel électrique de la salle.

La voiture, une 505 dernier modèle de 1980 (dommage pour la prime à la casse, éligible au statut de voiture de collection), était donc très chargée au retour de Rufisk.

Inutile de vous dire que nous n’avons pas fait long feu le soir.

A demain pour de nouvelles aventures!

 

 

 

Catégories : Articles

Deuxième jour…

Dimanche, réveil à 8h, motivés pour attaquer directement les travaux. On avait juste oublié un détail, tout le monde dort le dimanche matin…
Après plusieurs coups de fils, on a enfin réussi à faire « accélérer » les choses: en seulement 2h30…
On avait besoin entre autres de brosses afin de pouvoir décaper les 22 portes et 15 fenêtres que nous nous allions repeindre.
Nous avions évalué la veille quels étaient les besoins pour réaliser tous nos projets.
Plutôt que de prendre des taxi brousse nous avons décidé de nous rendre à l’école à pieds: à 1.5km de chez nos hôtes.
Choix que nous n’avons pas regretté car ce fut l’occasion de croiser de nombreux enfants qui toujours très souriants nous criaient « bonjour toubab » (toubab signifiant « Blancs ») en nous prenant par la main.
En effet, comme nous sommes dans un petit village, les enfants n’ont pas l’habitude de voir des touristes…
Nous avons décapé laborieusement avec deux mini brosses métalliques une porte et deux fenêtres.

On en a profité pour nettoyer deux salles de classe qui en avaient grandement besoin:

Après déjeuner, atelier peinture, tout le monde s’y met:

3 heures plus tard, recouverts de peinture (couleur chocolat) nous sommes rentrés avec un vent « glacial », seulement 20°C!
D’ailleurs on a croisé des locaux avec bonnets et manteaux, sautillant pour se réchauffer.
On a pu apprécier un bon dîner bien mérité après cette première journée de travaux.
Petite réunion d’organisation avant de se coucher et il est déjà 1h du matin…demain, lever 7h 🙂

Catégories : Articles

Bien arrivés !

Après un long périple via Madrid et presque 5 heures de vol, nous voici enfin arrivés à Toubab dialaw.
Nous avons profiter de notre longue escale à Madrid pour nous offrir une petite sortie dans un bar à tapas « typique ».

Les vols se sont plutôt bien passés. Ambiance très calme à Dakar à notre arrivée. Pas du tout ce que l’on peut voir dans les medias.
Nous sommes arrivés à Toubab Dialaw, lieu de notre hébergement vers les 6 heures du matin et avons attaquer par une sieste bien méritée.
[zzzzzzz]
Réveil matin 10H, par le bruit de l’océan (trop dur…), nous prenons le petit déjeuner en compagnie de nos hôtes avant d’être rejoint par le surveillant général du collège, M Samba Gueye.
Longue discussion autour de notre action et nous voilà déjà parti pour faire un premier état des lieux au collège.

Les travaux ont avancés plus vite que prévu (chose étonnante au Sénégal), et la salle est déjà batie.
Nous reprenons le chantier dès lundi pour prendre en charge la peinture et l’aménégement (lumière, électricité, bureaux…)

Petit crochet par la salle de bibliothèque pour voir si les choses ont changées depuis notre dernière venue.

INTACTE…. Les livres sont toujours bien rangés et non poussiéreux, preuve que notre action a portée ses fruits et que la bibliothèque est maintenant utilisée par les élèves du collège.

La matinée se termine, nous rentrons pour déjeuner et nous reposer car la chaleur nous pose quelques difficultés.

Hier, les moufles…. aujourd’hui la biafine.

Catégories : Articles

Evènements aux Sénégal

Suite aux évènements qui perturbent le pays actuellement, nous avons pris des renseignements avec nos contacts sur place et auprès de l’ambassade de France.

 

Compte-tenu des informations recueillies, nous maintenons notre déplacement ainsi que notre mission au collège.

 

Plus que 2 jours avant le départ, les derniers préparatifs sont en cours. Nous nous retrouvons vendredi matin pour répartir le matériel dans les bagages de chacun.

Catégories : Articles

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.